LAISSEZ-VOUS DORMIR

«Les gens ne se laissent plus dormir », clame Fabrice Midal devant une assemblée attentive de sociétaires de la Macif, lors d’une conférence sur le Sommeil et la Méditation.

 

Il n’évoque pas là les problèmes d’insomnie, mais la privation de sommeil que certains s’infligent volontairement sans forcément avoir conscience des conséquences dans la durée.

 

Les faits sont là :
- nous avons perdu en moyenne 2 heures de sommeil par rapport à il y a 1 siècle
- nous avons perdu 1h30 de sommeil par rapport à il y a 50 ans
- nous avons perdu 1 heure de sommeil par rapport à il y a 20 ans.

Un adulte a besoin de 7 à 9 heures de sommeil par nuit pour être en forme.
Aujourd’hui la durée moyenne de sommeil en France est de 7h15. Beaucoup n’ont pas leur compte.

 

Serions-nous devenus des sur-hommes ou super-women qui auraient besoin de dormir de moins en moins ? Peu probable.

Alors n’est-ce pas plutôt le rapport au sommeil qui évolue ? En parallèle des nouvelles habitudes de vie et du nouveau rapport au temps ?

 

Dans des vies hyper-actives, hyper-connectées, hyper-riches et hyper-denses, le sommeil est parfois vécu comme un voleur de temps, un voleur de vie. Comme « Un truc de looser », inutile.

 

C’est pourtant tout le contraire. Un proverbe dit que le sommeil c’est la moitié de la santé. En réduisant notre temps de sommeil, c’est donc notre santé que nous impactons.
En altérant notre santé, nous altérons notre vie.

 

Car pendant ce temps perdu, qui semble ne servir à rien, il se passe au contraire beaucoup de choses essentielles, même si elles sont en dehors de notre contrôle. Ce sont l’intelligence du corps et les mécanismes automatiques de régénération qui entrent en jeu. Mécanismes qui ne peuvent se mettre en place que quand nous débranchons totalement.
Tout comme le garagiste ne peut pas réparer notre voiture pendant que nous roulons avec, ces mécanismes ne peuvent pas se mettre en place tant que nous continuons à nous agiter.

 

Et quand nous savons nous y abandonner, le sommeil a de multiples vertus :
* c’est le meilleur des anti-dépresseurs et des régulateurs d’humeur
* c’est un antidote au vieillissement cellulaire
* c’est un coupe-faim naturel
* c’est un booster d’immunité
* c’est un booster de mémoire et de capacités cognitives
* c’est un protecteur cardio-vasculaire
* c’est un puissant détoxifiant
*….

 

Alors, pour le dire à la manière de Fabrice Midal :
Le soir venu, foutez-vous la paix et laissez-vous dormir, en quantité suffisante.

Vous vivrez mieux, en meilleure santé.

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Ana Paula Lourenco